Europe et agriculture

Le Dauphiné libéré essaie par tous les moyens d’intéresser ses lecteurs aux élections européennes. Il consacre une double page à l’argent « que nous donne l’Europe », i.e. les subventions de la Politique agricole commune (PAC). Le député européen (PPE) et maire de Chambéry M. Dantin est interviewé sur quatre colonnes à ce sujet. Celui-ci s’est arrangé pour saupoudrer des aides à l’investissement (méthaniseurs, solaire photovoltaïque, robots de traite) sur Rhône-Alpes pour que les agriculteurs ne râlent pas. Mais l’avenir s’annonce sombre : une moitié des producteurs de lait à reblochon prendra sa retraite d’ici 10 ans et il n’y a pas de relève, d’énormes quantités de lait de qualité inférieure sont produites et écoulées à vil prix, les cahiers des charges des appellations sont attaqués de toutes parts. Surtout, la pompe à fric de la PAC menace de s’enrayer. Dantin ne ramassera toutefois pas la raclée qu’il mérite puisqu’il prend sa retraite européenne.