Procès de combattants contre l’EI : un acquittement

Après la condamnation de Johan Cosar, Tessinois créateur d’une milice chrétienne qui luttait contre Daech en Syrie, c’est au tour de l’Yverdonnois Sadik Zawity d’être jugé par l’armée suisse pour avoir servi militairement une puissance étrangère. Cette fois-ci, cet homme originaire d’Irak, participant à l’effort de guerre peshmerga dans les opérations contre l’EI entre 2014 et 2016 a été acquitté par la justice militaire suisse car celle-ci n’a pas réussi à « déterminer la nature exacte de son travail » lors de cette période.

Montgolfières et corruption

Fonctionnaire des douanes, il est chargé d’attribuer des contrats juteux pour le réseau de télécommunications secret de la police et de l’armée. C’est Swisscom qui est choisi, or l’ex régie publique finance sa passion pour les montgolfières. Pas étonnant que le budget de l’armée suisse soit comparable à celui d’un vaste pays en guerre contre la Russie comme l’Ukraine