Montgolfières et corruption

Fonctionnaire des douanes, il est chargé d’attribuer des contrats juteux pour le réseau de télécommunications secret de la police et de l’armée. C’est Swisscom qui est choisi, or l’ex régie publique finance sa passion pour les montgolfières. Pas étonnant que le budget de l’armée suisse soit comparable à celui d’un vaste pays en guerre contre la Russie comme l’Ukraine