Gardien de but, ou de la paix?

Dans la Tribune de Genève du 19 mars 2019, retour sur l’annulation du match Grashopper – FC Sion à cause du comportement turbulent des ultras zurichois. L’ancien gardien de l’équipe de Suisse Pascal Zuberbühler (dit « Zubi ») est très fâché : il veut « placer [les ultras] en détention pour l’exemple en affichant leurs portraits dans les médias ». En effet, « tirer des fusées, c’est aussi grave que de tirer sur quelqu’un avec un pistolet ». Merci Zubi pour cette analyse!