L’incertitude de l’internement

C’est un sujet difficile et peu connu, Le Courrier publie un article de deux membres de l’excellente newsletter InfoPrisons qui aborde le cas d’un prisonnier vaudois condamné à une mesure d’internement (art. 64 du Code pénal) au pénitencier de haute sécurité de Bellevue (NE). D’abord condamné à 4 ans et 8 mois de prison en Angleterre pour tentative de meurtre sur sa compagne, il a voulu finir sa peine en Suisse et n’est depuis jamais ressorti. Pour les membres d’Infoprisons, l’internement est une « mesure démesurée », une peine d’élimination sociale qui rend la personne coupable pour sa vie entière. « L’incertitude est le propre de la mesure », aucune réinsertion n’est prévue et on ne sait jamais quand on pourra sortir.