Da Lauber Code

Le Matin Dimanche continue la traque au procureur fédéral en se penchant sur ses amitiés. Car René Brulhart, un de ses proches (et « gendarme financier du Vatican »), est impliqué jusqu’au cou comme avocat dans l’enquête sur le détournement (via des banques privées suisses) d’environ 10 milliards de dollars d’un fonds souverain malaisien. À nouveau, on voit mal comment Lauber, en tant que procureur fédéral, pourrait participer impartialement à une enquête sur cette histoire qui implique directement ses réseaux d’amitiés catholico-footballistiques.