Gilets Jaunes : Perle réactionnaire

Petite perle de réaction bourgeoise dans Le Temps du 19 mars 2019 avec la tribune dont nous gratifie M. Didier Maurin, gestionnaire d’actifs de son état. Comme le dit son titre, il veut « défendre les élites » car « le discours anti-élites fait partie de la décadence de nos sociétés ». Les élites sont « nécessaires », et puis au final les élites le valent bien, et Pierre Bourdieu a tort, « nous ne sommes pas dans un système fermé ». Quant aux gilets jaunes, ce sont des « extrémistes névrosés voire psychotiques, qui cassent tout sur leur passage » (TW mépris de classe). La preuve, « certains grands philosophes » [mais qui??] soulignent qu’un être qui a le sentiment d’échouer dans sa vie personnelle aura toujours tendance à vouloir le faire payer aux autres ». Merci M. Maurin pour cette brillante démonstration!